• Alors je vivrai toujours









    Si un jour, un médecin constate que mon cerveau a cessé de fonctionner

    et qu’irrémédiablement ma vie s’est arrêtée.


    Si cela arrive, voici mon testament :


    Donnez mes reins à celui ou celle qui, jour après jour, semaine après semaine va devoir pour vivre rester attaché à une machine.


    Donnez ma vue à un homme qui n’a jamais regardé le soleil se lever, n’a jamais pu voir le sourire d’un enfant ou l’amour dans les yeux d’une femme.


    Donnez mon coeur à une personne à qui le sien n’a jamais procuré que des souffrances tout au long des jours sans fin.


    Explorez chaque recoin de mon cerveau, prenez toutes mes cellules, faites les pousser et se multiplier si vous en avez besoin, mais faites en sorte qu’un petit garçon muet puisse crier dans la cour de l’école et qu’une petite fille sourde puisse écouter le murmure du vent dans les feuilles d’automne.


    Brûlez ce qui reste de moi et dispersez mes cendres afin qu’elles fertilisent notre terre et y fassent pousser des fleurs magnifiques.


    Si vous devez enterrer quelque chose, que ce soit mes fautes, mes faiblesses et tout ce que j’ai fait de mal vis à vis de mes semblables.


    Si vous faites ce que je demande, alors je vivrai pour toujours...




    Témoignage anonyme
    Source France-adot



    Pin It