• Les quatres saisons de la vie

     









    Le printemps est à l'image de l'enfance. La croissance est rapide, florissante, enjouée, colorée, et gaie. Les folles herbes côtoient les sages fleurs, autant que l'insouciance peut côtoyer la réflexion.




    L'été, tel l'apanage de la jeunesse, est la période par excellence où tous croquons à pleines dents dans le fruit mûr de la vie. Certains sont savoureux, d'autres amers, d'autres encore indigestes ou vénéneux. Subissons-nous notre destin, ou chacun est-il à même de faire son choix pour trouver la clé des champs et récolter les fruits de sa propre semence ?



    L'automne est la saison de l'âge mûr, mature, avec un regard sur la vie mordoré, telles les chatoyantes couleurs dont se parent les feuilles à cette période de l'année. Elles tombent, se dépigmentent, comme tombent les cheveux qui deviennent grisonnants ...



    L'hiver est la période froide et austère du troisième âge. Comme la neige couvrant d'un blanc manteau les sols, les fragiles têtes se parent de cheveux blancs ... mais à l'intérieur, juste à l'endroit du cœur, le magma ne refroidit pas, tel celui bouillonnant au centre de la terre. Car l'Amour rencontré au fil des années, dans des regards, des gestes ou des paroles, le maintient en fusion jusqu'au jour du départ pour une renaissance. C'est la Résurrection annonçant à nouveau le retour du Printemps.



    Et ainsi va la vie, pour toutes les choses et tous les êtres au sein de l'univers, de l'infiniment petit à l'infiniment grand : nous ne formons qu'un tout, étrangement ressemblant, entièrement dépendant, totalement soudé.


                                                                                                           

    Uranie la Muse

     

     

    Pin It